GINKGO – (ginkgo biloba)





Le ginkgo © Les Arbres de Mémoire

Véritable fossile vivant, le ginkgo est apparu il y a 150 millions d’années au Japon. Il doit sa survie aux prêtres bouddhistes qui le cultivaient et le plantaient aux abords des pagodes et autres temples, pour ses vertus protectrices. Implanté en Allemagne en 1690, en Angleterre en 1754, en Autriche en 1768, il fut ramené en France en 1780 pour quarante écus (somme extravagante à l’époque), d’où le nom que l’on attribua à cet arbre.

Tronc droit à l’écorce brune et rugueuse, de curieuses feuilles en éventail en deux lobes, un petit fruit ressemblant à une mirabelle, le ginkgo mâle a une silhouette élancée, alors que le spécimen femelle a un port plus compact.

Il peut atteindre 30 m de haut, a sa pleine maturité vers 30 ans et peut vivre plus de 1000 ans.

 

bg-h.png Symbolique du ginkgo

Le ginkgo était vénéré car il était sensé avoir une capacité protectrice apte à conjurer le feu à ses abords.

 

bg-h2.png Pour plus d’informations

ginkgo

bilboa : ginkgo

eutraco : ginkgo

au jardin : ginkgo

bouture : ginkgo