Destination des cendres : plusieurs solutions existent


Que faire des cendres après l'incinération

Le secteur funéraire n’échappe pas à la modernisation de la société. Les familles sont de plus en plus exigeantes. 71 % des familles repartent d’ailleurs des crématoriums avec leurs urnes sans que les solutions actuelles : columbariums, cavurnes, dispersion des cendres dans un jardins du Souvenir ou en mer, scellement sur un monument funéraire... ne les satisfassent pleinement.

Pour la destination finale, plusieurs solutions existent :

 

Colombarium

Le colombarium est une des solutions possibles pour la destination des cendres après la crémation. Il s'agit d'un lieu, la plupart du temps, dans un cimetière, où sont déposées dans des niches, les urnes cinéraires contenant les cendres des morts. Le colombarium(ou columbarium) est le moyen de préservation des cendres des défunts le plus couramment usité. En savoir +

 

Cavurne

Le cavurne est un monument cinéraire. destiné à recevoir les urnes des défunts. Ce petit caveau individuel est construit en pleine terre. On peut y placer une ou plusieurs urnes funéraires. La cavurne est scellée par une dalle de béton, ce qui la rend étanche et permet de protéger l'urne contre l'humidité. En savoir +

 

La dispersion des cendres dans un Jardin du souvenir

Présent dans la plupart des cimetières, le jardin du souvenir est un lieu de dispersion collectif. Il s'agit d'un petit jardin de quelques mètres carrés dans lequel on peut venir déposer les cendres du défunt à l'aide d'un dispersoir.

 

La dispersion des cendres en mer

Cette cérémonie consiste à disperser les cendres du défunt en mer, depuis un bateau ou une embarcation. La dispersion des cendres en mer est soumise à réglementation. Il faut notamment effectuer des démarches en mairie. En savoir +

 

Le parc funéraire "Arbres de mémoire"

Le parc funéraire “Les Arbres de mémoire propose une réponse moderne et unique à cette question ancestrale sur les urnes funéraires et leurs destinations. Le jardin de mémoire “Les Arbres de Mémoire” est la réponse aux personnes ayant choisi la crémation : un lieu de recueillement et de quiétude, source d’apaisement et de réconfort, où les vivants peuvent, en dehors d’un cimetière, retrouver leurs disparus et communier avec eux.

 

Coût funéraire

Le coût est variable selon le lieu et les prestations choisies. Si le défunt est sans ressources ou si son corps n'a pas été réclamé, la commune, ou à défaut le préfet, prend en charge l'organisation de ses funérailles.

À savoir : les frais funéraires constituent une charge de la succession dont le coût est réparti entre les héritiers. Le prix moyen des obsèques en France est d'environ 3 500 euros.

 

Les Conseils de la société “Les Arbres de Mémoire”

Gérer un décès est toujours difficile et lourd administrativement parlant. Il faut cependant prendre le temps nécessaire pour organiser cet évènement, aussi pénible soit-il. La famille se doit de respecter les dernières volontés du défunt. Le choix de la bonne pompe funèbre est donc une décision importante car elle vous accompagne tout le long du processus de la crémation. La destination des cendres reste, selon nous, la décision la plus importante à prendre.

Après l'incinération

Une fois que le défunt a été incinéré au crématorium, on remet à la famille l'urne funéraire contenantr ses cendres. l'urne peut être inhumée, scellée sur un monument funéraire ou bien les cendres peuvent être dispersées, soit dans la nature soit dans le jardin du souvenir.    

L'urne peut être conservée au crématorium pendant une durée maximale d'un an. A l'issue de ce délai, si les proches du défunt n'ont pas pris de décision, les cendres sont dispersées dans l'espace de dispersion du cimetière de la commune du lieu de décès ou, si nécessaire, dans le site cinéraire le plus proche.

Choix de la destination des cendres funéraires

A la demande de la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles, les cendres, en leur totalité, sont soit :

  • conservées dans l'urne cinéraire, qui peut être inhumée dans une sépulture ou déposée dans une case de columbarium ou scellée sur un monument funéraire à l'intérieur d'un cimetière ou d'un site cinéraire visé à l'article L. 2223-40 ; 

  • dispersées dans un espace aménagé à cet effet d'un cimetière ou d'un site cinéraire comme celui des Arbres de Mémoire visé à l'article L. 2223-40 et autorisé par la Loi n°2008-1350 du 19 décembre 2008 – art 16.

  • dispersées en pleine nature, sauf sur les voies publiques.

En cas de dispersion des cendres en pleine nature, la personne, ayant qualité pour pourvoir aux funérailles, en fait la déclaration à la mairie de la commune du lieu de naissance du défunt. L'identité du défunt ainsi que la date et le lieu de dispersion de ses cendres sont inscrits sur un registre créé à cet effet.

 

Contact


2, Avenue de La Fontaine 49070 Beaucouzé

Tél: 02.41.22.04.54
Fax: 02.41.48.87.38