La crémation, le choix de plus en plus de Français


Selon l'enquête réalisée par Opinion Way en Octobre 2012 auprès de 1044 personnes majeures représentatives de la population de notre pays, près d'un français sur deux souhaite une crémation pour ses propres obsèques (45%). D'ici à quelques années, tout le monde s'accorde sur le fait que le taux de crémation avoisinera 50% au niveau national.

 

Crémation ou inhumation ? Telle est la question...

  • L'inhumation

L'inhumation est, quant à elle, préférée par deux français sur dix (20%). Enfin, 12% des français déclarent que cela leur est égal, tandis que 23% avouent ne pas savoir.


  • La crémation, une alternative de plus en plus plébiscitée

Les raisons avancées pour préférer la crémation sont diverses : 28% évoquent des raisons philosophiques, 18% mettent en avant une motivation écologique et 9% des raisons économiques. En France le taux de crémation en 2011 atteint 32% en pourcentage des obsèques. Ce taux est supérieur à 50 % dans les grandes villes françaises.

La crémation est une technique funéraire visant à brûler le corps des défunts afin de les réduire en cendres funéraires. Les crémations sont exclusivement réalisées dans les crématoriums. A l’issu de la crémation les cendres sont récupérées dans leur intégralité et mise dans une urne funéraire. Pour les partisans de la crémation, la volonté de libérer leur famille des obligations liées à l'inhumation et à la sépulture est souvent associée aux raisons économiques. Il est vrai qu'une crémation suivie d'une simple dispersion des cendres, quand la distance au crématorium n'oblige pas à un long transport du corps, peut s'avérer moins onéreuse qu'une inhumation.

Les étapes de la crémation

Les Arbres de Mémoire vous donnent toutes les étapes de la crémation :

 

Contact


2, Avenue de La Fontaine 49070 Beaucouzé

Tél: 02.41.22.04.54
Fax: 02.41.48.87.38